Petit aperçu des critères de sélection à ne pas négliger

Devant la pluralité des offres et des options proposées par les prestataires, il est parfois difficile de faire le point sur ses besoins et ses impératifs. Quel que soit votre profil ou vos attentes, voici quelques critères à ne pas négliger avant de faire votre choix.

La capacité de stockage

Chaque service de cloud computing propose une capacité de stockage différente. Loin d'être accessoire, cette capacité conditionne directement le nombre de fichiers pouvant être stockés en ligne. Ces services peuvent associer à leurs offres des espaces allant de 2 à 50 Go.
L'important est de faire la part des choses entre ses besoins actuels et ses besoins futurs. En effet, les données s'accumuleront au fil des mois et des années. Si une petite capacité de stockage (ex : 2 Go), vous suffit pour le moment, assurez-vous de choisir un prestataire qui peut vous permettre de faire évoluer votre cloud dans le temps. En effet, la plupart des prestataires permettent aux utilisateurs d'augmenter leur espace de stockage, et développent de nombreuses solutions. Abonnement, parrainage, ou manipulation technique à l'abonnement, tout est possible.


Bon à savoir :
la plupart des prestataires proposent des espaces de stockage gratuits. C'est notamment le cas de Google Drive ou encore Hubic.

La sécurité des données

Le cloud permet d'accéder à ses fichiers depuis n'importe quel appareil connecté à internet.

Bien des utilisateurs se posent la question de la sécurité de leurs données. Pour vous assurer que vos fichiers resteront bien confidentiels, accordez la plus grande importance :

  • Au serveur auquel vous faites appel et plus particulièrement, au pays dans lequel il est implanté. Un serveur implanté sur le territoire américain, comme Dropbox par exemple, est soumis à la loi Patriot Act qui peut permettre aux autorités d'accéder aux données. Tout cela sans que vous connaissiez l'origine ni le but de cette consultation.
  • A la certification ISO 27 001 et la certification TRUSTe qui assurent la meilleure protection des données pour les utilisateurs.
  • Au cryptage des données. Il peut être mis en place durant le transfert des données. Dans ce cas, les fichiers restent lisibles sur les serveurs. D'autres prestataires chiffrent les fichiers durant le transfert mais également dans le cloud. Alors, même l'opérateur ne peut pas lire les données stockées. Ceci offre évidemment plus de confidentialité aux utilisateurs.

Les services

Tous les prestataires n'offrent pas forcément les mêmes services. En fonction de votre profil et de vos projets, vous pourriez avoir à vous tourner vers l'une ou l'autre des offres. Vous pourrez notamment vous poser les questions suivantes :

  • La synchronisation automatique des fichiers (musiques, photos) est-elle proposée ?
  • Le paiement est-il au mois ou à l'année ?
  • Existe-il la possibilité de profiter d'applications mobiles ?
  • Quelle est la taille maximum des fichiers envoyés sur les serveurs ?
  • Le serveur propose-t-il la redondance des stockages (système RAID, réplication des données) afin d'assurer une sauvegarde de qualité optimale ?

Enfin, attention également à la compatibilité des appareils.

Top 5 des principales solutions de stockage en ligne

Google Drive : la plus pratique

Google Drive fait partie des solutions de stockage les plus connues et les plus appréciées par les utilisateurs. Fonctionnant sur PC, Mac, iPhone, iPad et appareils Android, il permet d'accéder gratuitement à 15 Go d'espace de stockage. Pour les plus gourmands, le To supplémentaire est à 9,99 € par mois avec un maximum de 30 To pour 299,99 € par mois.

Dropbox : la plus populaire

Encore novice dans le stockage en ligne, vous connaissez pourtant déjà Dropbox et pour cause : fondée en 2007, cette plateforme a participé à la démocratisation du cloud auprès des particuliers. En plus des plateformes habituelles, ce prestataire a l'avantage d'offrir des solutions pour Linux et BlackBerry. Si les 2 premiers Go sont gratuits, les utilisateurs peuvent opter pour trois formules différentes dont 1 To pour 99€/an.

Hubic : la solution française

Lancé par OVH, célèbre société d'hébergement, Hubic est une offre de stockage française. Ses données sont copiées dans trois centres (Roubaix, Gravelines et Strasbourg). Les utilisateurs ont l'opportunité de bénéficier de 25 Go gratuits, les 10 To étant proposés à 50 €/an. Il n'y a pas de taille maximum par fichier, l'espace de chaque utilisateur est 100 % privé et la synchronisation sur le bureau est également proposée.

Box : la plus professionnelle

Créé en 2005, le service de stockage en ligne Box s'est toujours axé sur la gestion d'entreprise. Malgré tout, il est à la portée de tous les particuliers. Il se démarque par sa souplesse, sa capacité d'évolution, mais également par sa grande sécurité. Pour seulement 4€/mois, il est possible de bénéficier de 100 Go avec d'excellentes fonctionnalités de synchronisation et de partage.

Mozy : la solution Européenne

Mozy fait également partie des prestataires qui permettent d'éviter la loi Patriot Act grâce à des serveurs situés en Europe. Proposant des offres pour les particuliers mais également pour les entreprises, il se distingue grâce à la pluralité de ses formules. La formule MozyHome propose notamment 50 GB pour 4,99 €/Mois.


De grande entreprises multinationales ont lancé leur propre service de stockage en ligne, telles que Microsoft avec Onedrive ou encore Apple avec son iCloud, qui présentent tous de nombreux intérêts pour l'utilisateur.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire


Commentaires

Ben Le 02/06/2016

merci za pour ce très bon article !