sfr double free mobile
© logosfr

L’heure est au bilan. Le 29 mars 2019, Altice France, la maison-mère de SFR, a publié ses résultats financiers pour 2018. SFR redevient deuxième opérateur télécoms sur le mobile en recrutant de nombreux nouveaux abonnés et passe devant Free Mobile.

1,3 millions de nouveaux abonnés

Concrètement, en 2018, SFR aurait recruté 1,3 million d’abonnés, sur le fixe comme le mobile, “soit plus que le nombre de clients perdus au cours des 3 dernières années depuis l’acquisition de SFR” avait commencé Patrick Drahi en octobre 2018.

Sur le mobile, SFR a atteint les 13,5 millions d’abonnés mobiles en France, soit un peu plus que Free Mobile (13,4 millions d’abonnés mobiles). SFR récupère la seconde place du podium mais reste encore loin derrière Orange (19,2 millions d’abonnés mobiles). C'est une mauvaise nouvelle de plus pour l'opérateur Free Mobile, qui accumulait déjà les mauvais points cette année.

Sur le fixe, SFR aurait gagné en 2018 quelque 333 000 abonnés, pour un total de 6,27 millions au 31 décembre.

Chiffre d'affaires en baisse

Mais tout n’est pas rose pour SFR, qui déplore un chiffre d’affaires en baisse de 4,3%. Il est ainsi le seul opérateur à ne pas voir son chiffre d’affaires augmenter en 2018. L’explication pourrait être la suivante : SFR a recruté de nouveaux abonnés grâce à des offres à prix cassés, qui ne favorisent pas son chiffre d’affaires.

Concrètement, en 2017, Altice France faisait état de recettes totales de 10,7 milliards d’euros et d’un EBITDA de 4,16 milliards pour une marge de 38,9%. En 2018, le chiffre d’affaires n’a atteint “que” 10,2 milliards d’euros et l’EBITDA, 3,78 milliards.

L'opérateur SFR va-t-il conserver longtemps cette seconde place sur le podium des opérateurs télécoms en termes de nombre d'abonnés mobiles ? Rien n'est moins sûr, d'autant que l'arrivée de la 5G en France, comme dans le monde, devrait rebattre certaines cartes.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire