Après de longues heures de travail, les jeunes étudiants préféreraient sans hésiter retrouver leur smartphone, jusque là confisqué, plutôt que de savourer leur plat préféré. C’est ce que révèle une étude américaine portée par deux chercheurs en psychologie.

Après l'étude française prouvant que 26% des jeunes préfèrent faire voeu d'abstinence plutôt que de se passer de leur smartphone, une nouvelle étude, américaine cette fois-ci, vient de paraître sur le sujet. Sara O'Donnell et Leonard Heipstein, deux chercheurs en psychologie de l'université de Buffalo aux Etats-Unis, ont réalisé un test des plus originaux, prouvant une nouvelle fois que le smartphone occupe une place (trop?) importante dans la vie des jeunes. L’étude a été publiée dans le journal Addictive Behaviors.

De précieux téléphones portables

Les chercheurs ont analysé le comportement de 76 étudiants de leur établissement, âgés de 18 à 22 ans. Concrètement, l’équipe a invité ces étudiants à réviser ou à lire, tout en étant privé de nourriture pendant 3 heures, et de smartphone pendant 2 heures. Les étudiants devaient ensuite réaliser un certain nombre de tâches informatiques.

Au bout de ces quelques heures de test, les étudiants avaient le choix entre: retrouver le téléphone portable qui leur avait été confisqué ou se voir offrir et savourer leur plat préféré. Le bilan du test a été sans appel: les étudiants interrogés ont préféré de loin retrouver leur précieux téléphone!

Un dernier questionnaire avait été distribué aux interrogés par l’équipe de chercheurs. La question était la suivante: combien seriez-vous prêts à débourser pour retrouver votre smartphone? Les étudiants ont affirmé être prêts à dépenser des sommes colossales pour ne plus jamais être séparés de leur précieux téléphone. Plutôt inquiétant, non?


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire