ondes xiaomi smartphones
© logoagencenationaledesfrequences

En France, l'agence nationale des fréquences ou ANFR est chargée de vérifier la conformité des appareils et équipements radioélectriques vendus. Plus précisément, l'agence a pour mission de surveiller les ondes émises par ces équipements proposés dans le commerce, comme les smartphones.

En février 2019, l'ANFR a épinglé deux téléphones mobiles du constructeur chinois Xiaomi : le Redmi Note 5 et le Mi Mix 2S. Ces deux appareils affichaient un taux trop élevé de DAS. Le DAS ou débit d'absorption spécifique, c'est la quantité d'énergie transportée par les ondes électromagnétiques et absorbée par le corps humain.

Débit d absorption spécifique

Dans l'hexagone, le niveau maximum autorisé de DAS a été fixé à 2 W/kg (watt par kilogramme). Les mesures sont effectuées au niveau de la tête. Selon l'ANFR, les deux téléphones mobiles de Xiaomi dépassaient le DAS autorisé. L'ANFR a ainsi mis en demeure la société chinoise Xiaomi.

Le DAS du Redmi Note 5 s'élevait à 2,08 W/kg et celui du Mi Mix 2S, à 2,94 W/kg selon des mesures réalisées dans un laboratoire accrédité. Face à cette mise en demeure, le constructeur chinois a rapidement réagi en mettant en place une mise à jour logicielle.

Grâce à cette mise à jour logicielle, les DAS de ces téléphones mobiles ont pu être redescendus : 0,356 W/kg pour le Redmi Note 5 et 1,42 W/kg pour le Mi Mix 2S. Ces téléphones affichent désormais un niveau tolérable de DAS.

Mise à jour logicielle automatique

Vous possédez le téléphone portable xiaomi mi mix 2s ou le xiaomi redmi note 5 ? Normalement, vous n'avez rien à faire. La mise à jour devrait se lancer automatiquement depuis votre appareil, à condition que vous soyez connecté.e à Internet ou au Wifi.

La mise à jour automatique ne s'est pas lancée automatiquement ? Ce n'est pas un problème. Les mises à jour sont disponibles depuis votre appareil. Vous n'avez qu'à les télécharger et les installer. Une fois installées, les valeurs des DAS redescendront toutes seules.

Xiaomi n'est pas le seul constructeur à avoir été épinglé par l'ANFR. Ce n'est pas un cas à part. En décembre 2018, le Hapi 30 de Orange et le Neffox X1 TP902 avaient été retirés définitivement du marché par l ANFR. En mai 2018, l’Echo Star Plus, l’Honor 8, l’Alcatel PIXI 4 de 6 pouces et le Neffos XI ont eux aussi dû subir une mise à jour logicielle.

Rappelons que le constructeur chinois a ouvert sa première boutique en mai 2018.

Vous cherchez le meilleur forfait au meilleur prix ? Trouvez le forfait idéal facilement grâce à notre comparateur en ligne.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire