> > Méthodologie

Méthodologie - Analyse de la couverture mobile dans les métros

Connaître, pour chaque opérateur, la qualité du réseau mobile station par station sur votre ligne de métro, c'est la promesse de notre nouvel outil gratuit. L'analyse des équipes de Zone5G, fondée sur les données de l'Arcep, a permis d'identifier la qualité du réseau mobile ainsi que le meilleur opérateur mobile sur chaque ligne de métro à Paris, Lyon et Marseille. Un classement des lignes en fonction de la qualité de leur réseau mobile a également été mis en place dans chaque ville.

1) D'où proviennent les données exploitées ?

Nos équipes se basent sur les données publiées par l'Arcep, mises à jour en septembre /octobre de chaque année. Nous utilisons les résultats de la campagne de mesure annuelle sur la qualité des services mobiles. Chaque année l'Arcep réalise plus d'un million de mesures en 2G, 3G et 4G sur l'ensemble du territoire dans tous les départements et dans les transports (en savoir plus).
Nous nous sommes intéressés dans notre cas aux 50 000 mesures qui ont été effectuées dans les métros pour analyser les couvertures mobiles des réseaux de Paris, Lyon et Marseille.
Les jeux de données utilisés sont publics et accessibles sur data.gouv.fr dans le dossier Mon Reseau Mobile du producteur de Données Arcep :
Pour cette première édition lancée au 1er semestre 2019, nous avons précisément utilisé les fichiers de données suivants :

Une mise à jour de nos données sera effectuée lors de la publication des données des prochaines campagnes Arcep sur la qualité des services mobiles.

2) Comment est calculé l'indice de qualité de la couverture mobile ?

A. Pour les lignes de métro

Pour chaque ligne de métro, nous avons établi un score sur 10 en évaluant les 4 critères suivants et en leur accordant à chacun une importance égale : la couverture voix, le taux de succès de chargement des pages web, la durée de chargement des pages web, le succès d'envoi des SMS. La qualité de la connexion internet, représentée par 2 critères (la durée et le taux de succès de chargement des pages web), compte donc pour moitié dans le calcul de l'indice global. Cet indice a été calculé pour chaque ligne et pour chaque opérateur nous permettant ainsi de comparer les couvertures globales des opérateurs sur chaque ligne de métro.

  • Critère 1 : Taux de succès de chargement des pages web.
    Il s'agit du taux de réussite de chargement en moins de 10 secondes sur 30 pages les plus visitées par les Français sur la ligne de métro.
  • Critère 2 : Navigation web – durée de chargement des pages web.
    Il s'agit du temps effectif de chargement de la page (en secondes) si la page est chargée avant le timeout de 30 secondes.
  • Critère 3 : Couverture voix.
    Il s'agit du taux d'appels établis et maintenus pendant au moins 2 minutes sans interruption.
  • Critère 4 : Temps de réception des SMS.
    Il s'agit du temps moyen de réception d'un SMS, avec un timeout de 30 secondes.

Exemple pour la ligne 3 du métro parisien :

Bouygues a un indice de 5,04 /10 sur cette ligne. C'est la moyenne des 4 sous-indices correspondant aux 4 critères décrits ci-dessus.

B. Pour les villes

Pour une ville donnée, nous avons également pris le parti de comparer les réseaux mobiles des différents opérateurs dans l'ensemble des lignes de la ville, même si nous sommes conscients que la valeur ajoutée de cette information pour une personne donnée est moins forte.
Nous avons calculé les indices de performance de chaque opérateur dans chaque ville de la même façon que sur chaque ligne.
Les critères ont été déterminés en moyennant l'ensemble des mesures, par station, sur tout le réseau de métro de la ville.

3) Comment interpréter la courbe de la rapidité de la connexion internet mobile station par station ?

Le principal intérêt de notre analyse, c'est qu'elle permet de comparer la qualité de la connexion Internet 4G par station et par opérateur pour chaque ligne de métro.
Nous nous sommes concentrés sur le point le plus important pour les usagers du métro, la qualité de la connexion internet, mettant donc de côté pour cette partie de l'analyse les dimensions voix et SMS.
En résulte une courbe qui permet de qualifier la qualité de la connexion internet mobile tout au long de la ligne pour chaque opérateur. En ordonnées nous avons qualifié la qualité de la connexion par 3 qualificatifs : limité, bon, excellent.
« Limité » correspond à une durée de chargement des pages web de 10 secondes ou plus (jusqu'à un échec de chargement). « Bon » signifie que la page s'est chargée au bout de 5 secondes, ce que nous avons arbitrairement décidé de considérer comme bon car, même si ça peut paraitre long, il ne faut pas oublier que nous sommes dans le métro… Enfin, « Excellent » correspond à une durée nulle de chargement et ne peut donc pas être atteint en réalité. Concrètement, se rapprocher de cette limite signifie que votre navigation web est fluide et sans aucun accroc.

Exemple des courbes de rapidité de la connexion internet mobile des opérateurs pour la ligne 2 du métro parisien :