Les forfaits 4G / 4G+ des opérateurs mobiles

Avec ou sans engagement, 3G ou 4G+, débits, appels à l'international, tarifs : aujourd'hui, les critères de choix ne manquent pas pour qui veut changer de forfait mobile ! A l'écoute des dernières tendances et plus que jamais soucieux de proposer des contenus attractifs aux consommateurs, les opérateurs rivalisent d'ingéniosité afin de séduire une clientèle pour qui les services mobiles sont devenus incontournables au quotidien.

Etat des lieux du marché mobile en France

Les différents opérateurs

Quatre principaux opérateurs se partagent le marché mobile actuel : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free mobile. Ces opérateurs réseau sont complétés par une série d'opérateurs mobile virtuels, appelés les MVNO, qui utilisent leurs réseaux mobile. Parmi les différentes marques développées, on peut citer NRJ Mobile ou encore La Poste Mobile, chacune de ces dernières ayant été pensée pour répondre aux besoins d'un type de consommateur en particulier.

Un marché en pleine croissance

Selon l'Observatoire de l'ARCEP, mis à jour le 4 août 2016, le marché des services mobiles est en constante croissance. Les chiffres sont plus que jamais là pour prouver cette hausse : on compte en effet pas moins de 72 millions de cartes SIM sur le territoire français et on note une préférence pour les forfaits sans conditions d'engagement, dont le nombre va croissant, plutôt que pour les cartes prépayées dont le nombre diminue de manière régulière depuis l'année 2012. Au cœur de cette hausse massive, il faut mettre en relief la progression des MVNO dont la croissance est encore plus notable que celle des opérateurs puisqu'elle a augmenté de +85 000 durant le second trimestre 2016 contre seulement +40 000 pour les opérateurs classiques. Néanmoins, malgré cette différence, la part de marché détenue par les opérateurs réseau reste toujours largement supérieure à celle des MVNO.

Quelle facture moyenne pour les abonnés ?

Selon l'ARCEP, en 2010, la facture moyenne d'un abonné mobile s'élevait, au maximum, à 27,30 euros. En 2012, Free a investi le marché mobile en proposant des forfaits aux tarifs particulièrement agressifs pour les opérateurs déjà en place. En toute logique, cette nouvelle grille tarifaire a entraîné la chute globale des forfaits mobile pour atteindre finalement les 16,10 euros.

Facture moyenne mensuelle voie et données

(Observatoire des marchés des communications électroniques en France - 1er trimestre 2016)
Néanmoins, la généralisation de la 4G pourrait très bien venir relancer le chiffre d'affaires des opérateurs et ce, tout simplement à cause des habitudes de consommation liées à cette nouvelle technologie. Cette dernière entraîne en effet une consommation de données toujours plus importante mais permet aussi d'avoir accès à de nombreux contenus optionnels et à des services certes attractifs pour les abonnés, mais facturés !

Côté consommateur : choisir un forfait mobile

Si les conditions de souscription et de résiliation n'ont jamais été aussi peu contraignantes, mieux vaut prendre le temps de connaître le marché mobile avant de s'engager pour l'un ou l'autre forfait.

Réseau et couverture

Pour bien des consommateurs, il est difficile de trancher entre deux opérateurs et d'identifier clairement les avantages et les inconvénients d'un forfait. La qualité du réseau de l'opérateur et de sa couverture reste néanmoins primordiale car elle va directement conditionner la qualité des usages mobile, autrement dit les communications orales mais également les transferts de données, les téléchargements, la lecture de vidéos, etc. A ce jour, c'est Orange qui s'impose en tant que leader avec une couverture 4G de 81,5 % contre 68,3 % pour Free et 75 % du côté de Bouygues Telecom.

L'accès à internet : attention au forfait data

500 Mo, 1 Go, 20 Go : la quantité de données internet à ne pas dépasser par mois diffère beaucoup d'un forfait à un autre. Lorsqu'elle est atteinte, cette limite, autrement appelée « fair use », peut être gérée de trois manières différentes par les opérateurs. Certains bloquent l'accès à internet jusqu'au mois suivant, d'autres brident considérablement l'accès tandis que les derniers continuent de proposer une connexion internet mobile tout en facturant chaque Mo supplémentaire ce qui peut, à la longue, être synonyme de mauvaises surprises sur la facture. Il est donc impératif de choisir un forfait data parfaitement adapté à ses habitudes de consommation.

Les options : une histoire de budget

La possibilité d'appeler à l'international ou de continuer à passer ses appels depuis l'étranger, le besoin de bénéficier d'un forfait bloqué, d'un forfait avec mobile ou des appels en illimité font partie des options propres à chacun et à sélectionner en fonction de ses priorités et bien souvent, en fonction de son budget.

Un réseau de boutiques ou non ?

C'est bien là la principale différence entre un opérateur réseau et un opérateur MVNO : si ces derniers sont low cost, ils ne permettent pas de profiter des avantages d'une assistance en boutique. Dans ce cadre, seuls des tchats en ligne et des forums communautaires peuvent permettre de trouver réponse à d'éventuels problèmes.