Clés 3G/4G : comment ça marche ?

Principe de fonctionnement

Une clé 3G ou 4G se présente sous la forme d'une simple clé USB de par son format et son utilisation puisqu'elle se fiche tout simplement dans le port USB de l'ordinateur portable ou fixe. Néanmoins, elle n'a absolument pas la même fonction : au lieu de permettre le transfert et la sauvegarde de documents variés, elle peut être considérée comme un modem portable.

Ainsi, sous ses airs de clé USB classique, une clé 3G ou 4G permet tout simplement de capter le réseau 3G ou 4G de l'opérateur choisi par l'utilisateur.

Bon à savoir : En règle générale, ces clés sont compatibles avec tous les systèmes d'exploitation et tous les types d'ordinateurs. Néanmoins, certains de ces derniers ont l'avantage d'être déjà équipés de modem 3G ! Dans ce cadre, il ne sera pas nécessaire de brancher une clé en USB. Malgré tout, les utilisateurs de ces ordinateurs ne seront évidemment pas dispensés de souscrire à une offre auprès du FAI de leur choix.

Utiliser une clé 3G/4G en quelques étapes

Utiliser une clé 3G ou 4G est d'une grande simplicité. Après y avoir inséré la carte SIM fournie par l'opérateur, la clé doit tout simplement être branchée sur l'ordinateur. Le port USB l'ayant détectée, la connexion est immédiatement possible dans certains cas, dans d'autres il sera nécessaire de suivre une série d'instructions.

Toutes les informations concernant le forfait, et plus particulièrement la data encore non consommée sont consultables à tout moment.

Bon à savoir : si vous utilisez votre clé 3G ou 4G à l'étranger, votre consommation de data risque de grimper en flèche. Pour éviter les frais supplémentaires, il est conseillé de désactiver les clés dès le franchissement des frontières et de privilégier les connexions en Wi-Fi.

Pourquoi opter pour une clé 3G ou 4G : les avantages

La liberté de se connecter n'importe quand, n'importe où !

Les clés 3G ou 4G permettent de se connecter au réseau internet et ce, quel que soit son lieu de connexion. Elles permettent donc de s'affranchir du Wi-Fi et des hotspots et d'accéder au web et au réseau de manière permanente. Grâce à elles, inutile de perdre du temps à chercher un point de connexion !

Avoir l'opportunité de rentabiliser son temps

Cette liberté va de pair avec une notion de rendement optimal.

Se connecter dans les transports en commun ou en voiture, pouvoir accéder à ses mails ou à des documents en attendant un rendez-vous, profiter d'une heure d'attente à l'extérieur pour avancer dans ses projets sont autant de possibilités qui sont offertes par les clés 3G/4G.

Comment choisir sa clé 3G ou 4G ? 

Acheter une clef : les conseils avant de faire son choix

Deux types de clé sont à présent proposés dans le secteur de l'internet nomade: les clés 3G et 4G.

Les clés 3G (troisième génération) fonctionnent sur la technologie UMTS (Universal Mobile Telecommunications Systems), une technologie qui propose des débits plus rapides que la 2G à laquelle elle a succédé. La 3G se caractérise par un débit théorique maximal qui serait de 384 Kbit/s, débit qui lui permet de proposer une connexion à l'Internet mobile à haut débit.

 

Pour qui ? Même si les gammes sont de moins en moins étendues chez les opérateurs, les clés 3G sont encore très répandues et conviennent tout particulièrement aux utilisateurs ponctuels. Elles représentent une option bien plus économique et offrent des conditions de connexion tout à fait confortables.

Depuis quelques années, la couverture 4G se développe peu à peu sur le territoire français. Cette toute nouvelle technologie mobile permet de profiter de débits théoriques plus élevés, de l'ordre de 150 Mb/s. En toute logique, on trouve de plus en plus de clé 4G, et même 4G+ (la seconde génération 4G) sur le marché actuel.

Pour qui ? Les clés 4G sont de plus en plus présentes et pour cause : elles permettent une connexion en très haut débit ! Plus onéreuses que les clés 3G, elles sont plus attractives mais attention, pour profiter pleinement de toutes leurs fonctionnalités, il est important de réunir deux conditions : avoir opté pour un forfait 4G et disposer d'une couverture 4G.

Les différents forfaits : comment choisir ?

Il est possible de faire un choix entre un forfait sans engagement et un forfait avec engagement.

Les forfaits sans engagement s'adressent aux utilisateurs qui veulent profiter de ce service de manière ponctuelle : autrement dit, à ceux qui souhaitent se connecter dans un temps limité, c'est-à-dire pendant quelques jours, voire quelques heures. On trouve des forfaits à la journée et des forfaits à l'heure.

Les forfaits avec engagement peuvent être souscrits pour une durée de 12 ou 24 mois et s'adressent à ceux et celles qui souhaitent avoir accès à ce service durant une longue période. Dans ce cadre, il existe encore deux types de forfaits différents.

  • On trouve en effet des forfaits soumis à un plafond mensuel de data. Ces derniers sont considérés comme des forfaits illimités.
  • En plus d'une data à ne pas dépasser, les forfaits limités imposent également une certaine duré de connexion. Cette dernière est généralement quantifiée en heures et est ajustable en fonction de ses besoins.

Dans les deux cas, tout dépassement de forfait sera soumis à une surtarification.


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire


Commentaires

Blanc Le 14/09/2016

Bonjour bien pour les conseils,mais pourrai t'ont en savoir les couts merci