comptabilite abonnement mobile internet

 

Invité sur Europe 1 le 15 février 2019, Mounir Mahjoubi s’est agacé de l’augmentation surprise des tarifs mobiles et Internet de la part de Bouygues Telecom, SFR et Free mobile.

Début février 2019, les clients de SFR, Bouygues Telecom et Free mobile ont reçu des messages indiquant une augmentation prochaine des tarifs mobiles et Internet de certaines offres. Selon l’UFC-Que Choisir, “chez Bouygues Telecom, les clients de certains forfaits Bbox verront bientôt leur abonnement augmenter de 3€/ mois. Chez SFR, ce sont les abonnés de certains forfaits mobiles (et de RED) qui sont concernés : +2€ sur la facture mensuelle.”

Free mobile, SFR et Bouygues Telecom

“Quant à Free mobile, s’il n’augmente pas à proprement parler ses forfaits, il revoit à la hausse les tarifs des appels passés vers de très nombreuses destinations étrangères, et pas qu’un peu ! A partir du 1er mars, les abonnés au forfait à 2€ verront les appels vers 96 destinations passer au tarif unique de 1,35€ la minute (contre quelques centimes à moins de 1€ jusqu’à maintenant). Les abonnés au forfait à 19,99€/ mois ne sont pas épargnés”, ajoute l’association de consommateurs dans son rapport.

Invité au micro de Europe 1 le 15 février 2019, le secrétaire d’Etat chargé au Numérique s’est montré agacé par ces augmentations surprises. “Quand j’ai appris ces augmentations, j’ai trouvé ça très désagréable. (...) Il ne faut pas que l’on subisse ces types d’augmentation. (...) J’appelle les Français qui reçoivent le courrier ou le mail d’augmentation de leur opérateur à la refuser, à proposer de se désabonner ou à changer d’opérateur” clame Mounir Mahjoubi.

Quand et comment refuser ces augmentations ?

Si ces augmentations paraissent injustes, “la loi est toutefois du côté des opérateurs”, indique l’UFC-Que Choisir : “Bouygues Telecom, Free mobile et SFR sont en droit d’augmenter leurs prix comme bon leur semble à condition d’en avertir leurs clients par écrit au moins un mois avant l’entrée en vigueur de la hausse, ce qu’ils ont fait.”

Vous ne savez pas si vous êtes concerné par ces augmentations ? “Pour vous en assurer, pensez à bien vérifier vos prochaines factures. Clients Bouygues Telecom et SFR, vous avez la possibilité de refuser la hausse à condition de le faire dans les 4 mois suivant la date du changement. Il suffit pour cela de se rendre sur leur espace client en ligne. En théorie tout du moins, car plusieurs abonnés nous ont assuré n’avoir pas réussi à se connecter à la page leur permettant de valider un refus” précise l’UFC-Que choisir.

De son côté, Free ne propose pas de refuser les augmentations ; l’opérateur respecte tout de même la loi dans la mesure où ses offres sans engagement permettent aux abonnés de résilier leur contrat “sans frais” comme l’exige l’article L.224-33 du code de la consommation. Vous souhaitez changer de forfait mobile ou Internet ? Comparez gratuitement les meilleurs forfaits mobile et les meilleurs forfaits Internet du marché et trouvez ceux qui correspondent à tous vos besoins et votre budget. 

 


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire