C’est une grande première. Le 10 octobre 2018, Altice France a inauguré son nouveau siège parisien, situé dans le XVe arrondissement, et qui réunit ses actifs dans les télécoms et les médias, en y lançant la 5G. Explications.

Utiliser concrètement et pour la première la 5G

Si la 5G est encore loin d’être utilisable par le public français, les opérateurs, eux, sont déjà dans les starting-blocks. Et c’est Altice France qui a inauguré la course mardi 10 octobre 2018, comme le groupe l’explique dans un communiqué: « Aujourd’hui, SFR franchit une nouvelle étape au sein de son siège à Paris, l’Altice Campus, (situé dans le quartier Balard, dans le XVe arrondissement) en utilisant concrètement et pour la première fois la 5G ».

En effet, grâce à la 5G, Altice France a pu diffuser huit flux live, reprenant les directs de quatre studios et des flux issus de caméras diverges restituant les plateaux sous le multiples angles. En parallèle, un streaming de vidéo 4K a été diffusé, via la même antenne et la même box 5G. SFR a ainsi pu bénéficier de débits de 2,3 Gbit/s. L’infrastructure radio et le terminal ont été fournis par Huawei, et les équipements délivrés par Cisco.

SFR de nouveau sur pied

Avec cette annonce, Altice France re-positionne SFR - qui a récemment souffert de mauvais résultats financiers - comme un acteur innovant dans le pays, mais aussi impose son groupe comme un incontournable dans le domaine des médias et des télécommunications en France. En effet, le nouveau campus d’Altice regroupe toutes les activités du groupe en France: Altice Médias (Libération, L’Express, L’Etudiant, etc), Altice RadioTV (RMC, BFM TV, i24News, etc) et SFR.

Enfin, SFR marque également un point face à Orange à travers cette avancée en termes de 5G. La semaine dernière, Orange présentait le chantier de son futur siège social à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine. Lors de cette inauguration, son PDG, Stéphane Richard, affirmait que cette bâtisse, livrée en 2020, serait « un des premiers immeubles 5G ». Trop tard, donc.

Quoi qu’il en soit, pour les consommateurs français, il faudra encore patienter avant de pouvoir utiliser la 5G dans leur quotidien. Selon le Président de l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), l’appel d’offres pour les nouvelles fréquences 5G n’aura lieu qu’à partir de mi-2019, pour un déploiement commercial prévu au mieux en 2020.

 


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire