L’heure est aux préparatifs en France avant l’arrivée de la 5G : le gouvernement vient de fixer la date des enchères pour les fréquences 5G à l’automne 2019, en vue d’un déploiement commercial début 2020.

Le 31 janvier 2019, au cours de son interview donnée au quotidien Le Figaro, la secrétaire d'Etat chargée des télécoms, Agnès Pannier-Runacher, a fourni des éléments cruciaux sur le déploiement de la 5G en France, alors que les discussions « entre les opérateurs, les industriels et l’Etat sont (toujours) en cours » : les enchères pour les fréquences 5G sont fixées à l’automne 2019. 

Attributions dès le début de 2020

« Nous ouvrons un ‘bac à sable’ de tests sur la 5G afin que les entreprises de toutes tailles puissent en expérimenter les usages, en situation réelle. (…) Le gouvernement fixera le cadre politique au printemps. L'Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) établira ensuite un cahier des charges, qui sera homologué à l'automne. Les enchères seront alors lancées pour des attributions dès le début de 2020 », a développé Agnès Pannier-Runacher.

La secrétaire d’Etat a expliqué que le rythme de déploiement peut être rapide sur certains usages grâce à la présence d’antennes déjà installées et prêtes à accueillir cette nouvelle technologie. Mais « (si) les opérateurs sont bien armés pour exploiter un réseau mobile, il est aussi important de s’assurer qu’on saura répondre aux besoins des industriels », a ajouté Agnès Pannier-Runacher. En ce sens, le gouvernement prévoit « une législation adaptée à l’évolution technologique et des usages, dans le souci de garantir la souveraineté et la sécurité nationales ».

Prévoir une législation adaptée 

La secrétaire d’Etat a tenu à préciser que cet amendement ne visait pas précisément l’équipementier chinois, Huawei, qui est actuellement la cible de nombreuses suspicions - véritablement fondées ? - d’espionnage industriel en France comme dans le reste du monde. « Il n’y a aucune arrière-pensée de ce type. Il faut à la fois comprendre la nécessaire vigilance face à des équipements critiques et reconnaître la qualité des équipements de Huawei », conclut Agnès Pannier-Runacher.

En attendant le déploiement commercial de la 5G, suivez en direct les tests 5G réalisés partout en France, grâce à la dernière carte réalisée par l'Arcep.

 


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire