Le 1er novembre 2018, contre toute attente, c’est la société chinoise Royole, peu connue du grand public, qui a lancé le tout premier smartphone pliable au monde, et ce, bien avant Samsung et Huawei. Cet appareil révolutionnaire porte le nom de FlexPai.

La combinaison d’une tablette et d’un téléphone

Alors que la course endiablée continuait à s’opérer entre l’équipementier chinois Huawei et le géant sud-coréen Samsung, c’est finalement la société chinoise Royole, sortie de nul part, qui s'apprête à commercialiser le tout premier smartphone pliable au monde.

Son nom? Le FlexPai. L’appareil ultra-mince de 7,8 pouces peut être plié en deux à partir du milieu, combinant ainsi tous les avantages d’une tablette et d’un téléphone mobile. Le FlexPai peut être utilisé plié ou déplié, en fonction des usages.

Disponible à partir de décembre 2018

Concrètement, le téléphone peut jongler entre différents modes d’affichage (4:3, 16:9 ou 18:9). En mode multitâches, l’appareil autorise les « glisser - déposer », une fonctionnalité qui permet à l’utilisateur de faire passer du contenu texte, visuel ou des documents d’un écran à l’autre.

Fondée en 2012 et basée à Shenzhen, la société chinoise Royole spécialisée dans la fabrication de composants flexibles pour objets connectés, jusque là inconnue du grand public, s’est ainsi offert un sacré coup de communication avec cette sortie.

Disponible à partir de décembre 2018 et réservé au marché chinois uniquement, détenir ce petit objet vous coûtera la somme de 8 999 yuans à 12 999 yuans (soit 1146€ à 1656€) selon la configuration choisie. Une petite folie, produite en quantité limitée.

 


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire