L’été 2018 permettra d’en savoir plus sur l’identité des nouveaux sites couverts en très haut débit en France. Une nouvelle rassurante pour le gouvernement qui espère bien atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour 2020 dans le cadre du Plan France Très Haut débit. Explications.

« La première partie de la liste des sites à couvrir en 4G, identifiés par l’Etat et les collectivités territoriales, sera publiée fin juin 2018 ». C’est ce qu’a annoncé Julien Denormandie, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires le 29 mai 2018 à l’occasion d’une rencontre organisée par l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l’Audiovisuel (Avicca).

20.000 nouveaux sites couverts d’ici 2020

Cette annonce marque une nouvelle étape dans l’avancement du Plan France Très Haut débit, survenant après l’accord historique signé entre les opérateurs télécom et le gouvernement en janvier 2018. Lors de cet accord, les quatre principaux opérateurs français se sont engagés à investir plus de 3 milliard d’euros afin de mettre fin aux « zones blanches » d’ici 2020.

Les noms dévoilés l’été prochain correspondront donc aux premiers sites situés en « zones blanches » et (enfin) couverts en 4G. Selon l’accord signé entre les opérateurs et le gouvernement, 20.000 nouvelles antennes devraient être construites d’ici 2020, soit environ 5.000 nouvelles zones couvertes par opérateur. Vivement 2020 donc!