L’opérateur Orange a annoncé ne pas utiliser d’équipements Huawei dans le cadre du déploiement de son réseau 5G en France. Ericsson pourrait être l’équipementier choisi.

Et voilà une mauvaise nouvelle de plus pour Huawei. Exclu des futurs réseaux 5G notamment en Nouvelle-Zélande, en Australie et aux Etats-Unis, l’équipementier chinois vient de perdre un marché important en France. Dans les colonnes de Bloomberg, l’opérateur Orange vient en effet d’annoncer qu’il n’utilisera aucun équipement Huawei dans le déploiement de son réseau 5G en France.

Soupçons d’espionnage

Un choix qui serait une nouvelle fois motivé par des soupçons d’espionnage envers Huawei de la part de l’entreprise française. Si les premiers essais de la 5G par Orange en France ont reposé sur des équipements de la firme suédoise, Ericsson, ils pourraient se poursuivre avec ces équipements à l'avenir.

Lors de la conférence Hello Show, qui s’est tenue en décembre 2018, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a affirmé que la 5G serait pré-commercialisée en 2019 dans 17 villes européennes dont 4 en France, et commercialisée définitivement en 2020 en France. Des dates qui coïncident avec la feuille de route sur la 5G prévue par le gouvernement français.

 


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire