Alors qu’une transaction sur deux en Europe s’effectue désormais grâce au paiement sans contact, d’autres solutions de paiement se mettent progressivement en place. Parmi elles, le paiement grâce au smartphone. Analyse par Olivier Gabrielli, responsable innovation et paiements digitaux chez MasterCard France.

Comment paierons-nous demain ? Olivier Gabrielli, responsable innovation et paiements digitaux chez MasterCard France, interrogé par la chaîne LCI en novembre 2018, a su apporter quelques éclairages. Pour lui, cela ne fait aucun doute : demain, nous paierons tous depuis notre téléphone portable.

« Le sans-contact a été lancé il y a près de 10 ans, mais il a vraiment explosé il y a trois ans. On a dépassé le milliard de paiements sans contact l’an dernier en France. Le paiement mobile connaît la même progression. Nous sommes persuadés que d’ici 2-3 ans, ce sera devenu une habitude, comme avec la montre connectée », a expliqué le spécialiste. 

Renforcer la sécurisation 

Selon lui, pour les consommateurs, deux paramètres importent : l’ergonomie du système et la sécurité. « Avant, nous avions une carte dans notre portefeuille pour payer en direct. Désormais, nous avons une carte enregistrée auprès (…) de nombreux objets. Pour renforcer la sécurisation, il vaut mieux créer une multitude de cartes spécifiques. Quand vous associez votre carte bancaire à votre téléphone, nous créons en fait une autre carte » précise Olivier Gabrielli.

En effet, ce système permettrait même de gagner en sécurité, face à une carte classique, a déclaré Olivier Gabrielli. En cas de perte de votre smartphone, la carte « que vous mettez en opposition, c’est celle associée à votre téléphone (…), sans toucher à celle en plastique. Cette "carte virtuelle" ne fonctionne que dans le cadre d’un couple téléphone-carte via un ‘token’ (un jeton de connexion spécifique, ndlr) et ne peut être utilisée par un autre appareil. »

 


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire