metro paris 4G mobile
© meaxgang

En se basant sur les données publiées chaque année par le régulateur des télécoms, l’Arcep, notre baromètre 2019 des lignes de métro et RER de France permet à chaque voyageur de connaître la couverture 4G de sa ligne, station par station. Il en ressort que Paris voit sa couverture 4G progresser, mais reste tout de même insuffisante. La capitale ne cesse de repousser son échéance, tout comme Lille et Marseille. Pendant ce temps, Lyon a rejoint Toulouse et Rennes en tant qu’agglomération française entièrement couverte en 4G dans le métro.

À Paris, une progression significative mais des résultats insuffisants 

C’était une promesse annoncée pour la mi-2016, décalée à fin 2017, puis repousser à fin 2019, la couverture mobile 4G du métro parisien est encore aujourd’hui incomplète. Même si les lignes de métro et RER à Paris connaissent certaines évolutions entre 2018 et 2019, la couverture 4G à 100% n’est pas encore atteinte. La RATP s’abstient de communiquer une fois de plus, une nouvelle date. Parmi les évolutions, la ligne 12 (+48%), la ligne 5 (+48%) et la ligne 9 (+47%) voient le déploiement du très haut débit progresser entre 2018 et 2019. La performance moyenne du réseau 4G sur l’ensemble des lignes est également en net progression avec une durée moyenne d’envoi d’un sms plus rapide et un taux de succès de chargement de page web en moins de 10s plus important. Pour ce qui est des opérateurs, Orange domine le classement des performances réseau 4G par opérateur, tandis que Free suit difficilement ses concurrents. 

envoi sms metro paris 2019

 

Mais beaucoup de voyageurs devront encore attendre pour profiter d’une couverture 4G performante dans les transports publics à Paris. Cela concerne 21% des lignes de métro et RER de la capitale où, par exemple, la durée moyenne de chargement d’une page web est de 4s. Cette absence de couverture 4G dans le métro et RER à Paris concerne principalement les lignes 3,11,7,4 et 6 où la part de la ligne non couverte reste massive. Toutefois, ce palmarès a beaucoup évolué par rapport au classement des lignes de métro parisien de 2018.

Plus précisément, cette part de non-couverture des lignes de métro et RER à Paris se ressent davantage dans plusieurs stations très fréquentées. Aux stations ci-dessous, la rapidité de connexion se place sous la barre du “bon”, quel que soit l’opérateur. 

À Marseille et Lille, les promesses non plus n’ont pas été tenues

Le métro parisien n’est pas le seul à n’avoir pas tenu ses promesses malgré une certaine amélioration. Il y a aussi les métros de Lille et Marseille.

À Lille, un déploiement progressif mais qui reste insuffisant

Le déploiement total de la couverture 4G du métro à Lille est reporté à “courant 2020” car les objectifs fixés pour 2019 ne pourront être atteints, selon  Daniel Janssens, le vice-président en charge des transports publics à la MEL (Métropole Européenne de Lille). Aujourd’hui, c’est 40 % des lignes du métro lillois qui n’est pas couvert en 4G et la vitesse moyenne d’envoi d’un SMS impose un délai long de 6s à l’usager.

Marseille est le métro le moins bien couvert en 4G de France

Pour ce qui est de Marseille, la ville avait annoncé pour 2018 l’arrivée complète de la 4G dans son métro. Cette échéance avait ensuite été repoussée à fin 2019. Aujourd’hui pourtant, le métro marseillais est le moins bien couvert en 4G de France avec 75% de son circuit touché. Marseille enregistre également la vitesse moyenne d’envoi de SMS dans le métro la plus lente avec 8s.  

Malgré une très légère amélioration par rapport à 2018, sa couverture 4G reste très défaillante pour que les voyageurs profitent d’une bonne connexion internet. Ainsi, même si la ligne 2 du métro passe en tête face à la ligne 1, son score de 3.91 en 2019 illustre bien la faible performance du réseau 4G dans le métro marseillais. Les usagers devront encore patienter jusqu’à 2021 pour profiter du très haut débit dans le métro. 

Depuis septembre 2019, le métro lyonnais rejoint Rennes et Toulouse avec une couverture totale en 4G de ses lignes

C’était une promesse du Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (SYTRAL), le métro lyonnais sera entièrement couvert en 4G pour fin 2019. Et c’est chose faite : depuis septembre 2019, Lyon rejoint Rennes et Toulouse en tant qu’agglomération française offrant la 4G sur l’intégralité de ses lignes de métro. Toulouse est la première ville à bénéficier d’une couverture 4G sur l’ensemble de son circuit, et ce, depuis 2017. Rennes a vite suivi le mouvement en annonçant un an plus que tard, que son métro était également couvert intégralement en 4G. 


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire