china mobile boycott usa
© logochinamobile

Autoriser China Mobile USA, filiale du groupe public chinois, à opérer sur le marché américain "soulèverait des risques substantiels et sérieux pour la sécurité nationale", c'est ce qu'a annoncé la Commission Fédérale des Communications (FCC), le régulateur du secteur des télécoms aux Etats-Unis, le 9 mai 2019.

Boycott du marché américain

La nouvelle arrive à un moment particulier : une session de négociations entre Pékin et Washington vient de démarrer. Elle a pour but de désamorcer leur conflit commercial. En effet, une délégation chinoise est actuellement à Washington pour de nouvelles négociations commerciales. Les deux puissances économiques mondiales se menacent mutuellement de nouvelles mesures de sanctions. Parviendront-elles à trouver un terrain d'entente ?

Selon la FCC, cette décision de boycotter la filiale USA de China Mobile serait "le résultat d'un examen minutieux par la commission et d'une consultation étroite avec des agences fédérales ayant une expertise en matière de sécurité nationale". En effet, c'est à la suite de discussions avec les agences de renseignements, que le département de commerce aurait recommandé le boycott de China Mobile USA.

Menaces potentielles d'espionnage ?

La FCC précise que cela serait la première fois qu'elle recevrait une recommandation négative fondée sur des questions de sécurité nationale. La FCC a estimé que China Mobile était "détenu et contrôlé en dernier ressort par la République populaire de Chine", ajoutant que "le gouvernement chinois pourrait utiliser China Mobile pour exploiter notre réseau téléphonique afin d'accroître la collecte de renseignements contre les agences gouvernementales américaines et d'autres cibles sensibles qui dépendent de ce réseau".

Pour rappel, China Mobile USA avait déposé sa demande en 2011, et proposait de fournir des services de télécommunications entre les Etats-Unis et certaines "destinations étrangères". Il est important de préciser que ce n'est pas la première fois que le gouvernement américain exclut une grande entreprise chinoise des télécoms : il y a quelques mois, Huawei et ZTE étaient exclus du futur marché de la 5G. Les inquiétudes des autorités américaines étaient également dues à des risques potentiels d'espionnage.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire